On parle de nous

Collecte de couvertures pour Urgence Social Rue

L’association Urgence Social Rue (USR) est née en avril dernier. Plus de quarante bénévoles, issus pour la plupart du SAMU social, se sont réunis pour aller, la nuit, à la rencontre des personnes sans-abri. Entretien avec Maxime Darbon, le président.

Quelle est votre mission ?

Nous organisons, tous les mardis et les vendredis, à partir de 20 heures, des tournées, sur Lyon et ses alentours, pour recréer et maintenir un lien social avec les personne, adultes et enfants, qui dorment dehors. Nous sommes à l’écoute, quand le sentiment de solitude et d’isolement est ressenti. Nous les orientons vers les structures adaptées à leurs besoins et distribuons des aides alimentaires et matérielles.

Comme des couvertures ?

À l’heure actuelle, il n’existe pas suffisamment de structures pour les accueillir et la
nuit, il fait froid ! Aussi, nous organisons une collecte de couvertures (mais aussi de gants et de ceintures) en mairie du 1er arrondissement. Avec les intempéries, les couvertures se dégradent très vite, sans compter les vols. Les besoins sont très importants.

L’association est récente, quels sont vos propres besoins ?

Nous recherchons un local entrepôt d’environ 50 m2 proche d’un métro avec un emplacement pour notre camion. Mais nous cherchons aussi un camion de six places et naturellement des dons financiers. 

Publié le 02/12/2012 LE PROGRÈS

 

Recherche de bénévoles

L’association Urgence Social Rue, qui aide les sans-abris, recherche des personnes pour participer à la banque alimentaire, aux tournées ou à des événements ponctuels.

Numéro Octobre 2012, LYON CITOYEN

 

Une collecte pour les sans-abri

L’association Urgence social rue (USR) a organisé une collecte samedi au centre commercial de l’hypermarché Leclerc de Beynost.

« Cette nouvelle association, créée en avril dernier, regroupe 43 bénévoles. Nous allons à la rencontre des personnes sans abri dans la rue pour leur apporter des denrées alimentaires et autres produits dont ils pourraient avoir besoin. Nous les orientons également vers les structures et associations appropriées », explique Maxime Darbon, le président.

La journée a permis de collecter des denrées alimentaires telles que conserves, plats cuisinés, eau, café, des produits d’hygiène ou encore des consommables tel que gobelets, cuillères. « Nous distribuerons ces produits lors de tournées, aux personnes démunies en grande précarité », précise Karine Robert, bénévole de l’association.

Publié le 27/06/2012 LE PROGRÈS

Publié le 27/06/2012 LA CÔTIÈRE